Bangkok, en Thailande, est un puits sans fond de peche pur, une zone interdite ou vous pourrez assouvir a peu pres n’importe quel fantasme agitant des fins fonds de votre esprit tordu, tout cela servi dans 1 plateau d’argent avec des tonnes de drogues et d’alcool en prime.

Bangkok, en Thailande, est un puits sans fond de peche pur, une zone interdite ou vous pourrez assouvir a peu pres n’importe quel fantasme agitant des fins fonds de votre esprit tordu, tout cela servi dans 1 plateau d’argent avec des tonnes de drogues et d’alcool en prime.

Une quantite infernale de salons de massage et autres bordels git au milieu de tout ca, au service de une telle masse informe et omnisciente qu’est le tourisme sexuel.

Pour des jeunes entrepreneurs, il est ardu de tirer le epingle du jeu au coeur tout d’un marche du stupre aussi sature.

Soyez donc aussi explicite et lourd que possible. C’est la facon de penser du Dr. BJ’s Salon, le plus celebre bar a pipes de Bangkok.

Le emplacement est visible depuis la station de metro Nana, dans la meme avenue que le centre commercial le plus chic de la ville. En remontant vers le Nord, vous serez illumine via 14 neons identiques. C’est ici. A l’interieur, le bar a pipes reste vivement eclaire et ses cloisons paraissent d’un blanc immacule. Il a ete concu pour ressembler a une clinique, soit le dernier endroit ou vous auriez envie de vous faire sucer – mais quelle que soit.

Jared (ce n’est gui?re le vrai nom) reste 1 pote a moi. C’est Americain, a 27 annees et vit a a Bangkok. Cela reste deja venu dans votre bar a pipes, a deux reprises.

« au moment oi? je suis arrive a Bangkok, j’ai decouvert l’exterieur du Dr. BJ et J’me suis dit, Attends, je lis bien, la ? Qu’est-ce que c’est que ce style ?

Parce que ca ressemble quand meme pas mal a une clinique. J’ai regarde un site en revenant i  la maison et j’etais genre, Oh mon Dieu, ca y a Afin de de vrai ! »

J’ai demande a Jared de m’emmener visiter cette clinique ou aucune des infirmieres n’a de diplome ; l’equipe du Dr. BJ a eu l’amabilite de nous laisser prendre des photos, ainsi que de repondre a mes questions vis-i -vis de sa strategie commerciale.

Le proprietaire, un Britannique qui prefere dissimuler le identite sous le sobriquet de « Dr. BJ », a un passe de vendeur de stereos et un talent certain pour le marketing. Dr. BJ considere que l’ensemble des magasins devraient chercher a etre le plus explicite possible i  propos de leurs activites, surtout ceux lies d’une maniere ou de la nouvelle au sexe.

« j’imagine que le nom communique plutot bien la nature de notre activite », m’a-t-il evoque tandis que je visitais le salon. « C’est facile de s’en souvenir. De surcroit, on reconnait beaucoup le logo. Quand j’ai commence dans l’industrie du sexe, je n’arrivais jamais a saisir pourquoi personne ne cherchait a se differencier. Comment pouvaient-ils ne point prendre exemple sur les grandes reussites marketing ? J’ai longtemps observe ce qu’avaient fera McDonald’s ou KFC. Ou que vous alliez, vous tomberez toujours sur Ronald et wireclub application rencontre le Colonel. On cherche a faire pareil. Dr. BJ est le Ronald McDonald du sexe. »

Le Dr. BJ en chef a poursuivi sur la creation de le entreprise. « Au moment de la planification de une business, je pensais que le Dr. BJ etait voue a n’accueillir que des touristes venus a Bangkok Afin de passer du bon temps. Il s’avere en fait que plus de la moitie de nos clients sont de vrais habitants de Bangkok – quoique non-Thailandais. Nous avons une grosse clientele japonaise et coreenne », ajoute-t-il.

Le boss du Dr. BJ aborde le activite non sans humour. Sur son site, la societe liste quelques salons « sur le point d’ouvrir » dans des endroits tels que le Vatican, Kaboul ou Teheran. Ils recoivent souvent des mails une part de fonctionnaires afghans ou iraniens qui n’ont gui?re compris qu’il s’agissait la d’une blague.

Lorsque vous entrez, le secretariat n’est jamais different de celui de ce medecin. Un simple menu liste les divers services et un tarifs. Les filles seront separees en deux niveaux de connaissances : nos« infirmieres » tout d’un cote, ainsi, nos « consultantes » de l’autre. Les infirmieres s’habillent en blanc, et les consultantes, expertes en matiere de sexe oral, en noir. Les tarifs commencent a 700 baht (16€) pour une session blowjob avec une infirmiere, ainsi, 1000 baht (23€) pour une demi-heure avec une consultante. Ils montent jusqu’a 5000 baht (115€) pour passer la nuit avec ladite consultante.

Au dessus de l’entree, on distingue une mezzanine ou les filles se reunissent avant de devenir choisies par les representants. « Elles me faisaient penser a des vautours. C’est infernal d’avoir 20 meufs qui te regardent voili  la-haut », a dit Jared.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *